Épreuve zéro de langue française Baccalauréat A et ABI 2022

Administrateur

Épreuve zéro de langue française Baccalauréat A et ABI 2022 Examen :Baccalauréat Epreuve :Langue française Série :A Année :2022 Type Enoncé épreuve zéro

… Et deux… Mon école n’est pas arrivée très loin ; j’ai coupé cours élémentaire deux. J’ai quitté le banc parce que tout le monde a dit que l’école ne vaut plus rien, même pas le pet d’une vieille grand-mère. (C’est comme ça on dit en nègre noir africain indigène quand une chose ne vaut rien. On dit que ça vaut pas le pet d’une vieille grand-mère parce que le pet de la grand-mère foutue et malingre ne fait pas de bruit et ne sent pas très, très mauvais.) L’école ne vaut pas le pet de la grand-mère parce que, même avec la licence de l’université, on n’est pas fichu d’être infirmier ou instituteur dans une des républiques bananières corrompues de l’Afrique francophone. (République bananière signifie apparemment démocratique, en fait régie par des intérêts privés, la corruption.) Mais fréquenter jusqu’à cours élémentaire deux n’est pas forcément autonome et mirifique. On connaît un peu, mais pas assez ; on ressemble à ce que les nègres noirs africains indigènes appellent une galette aux deux faces braisées. On n’est plus villageois, sauvages comme les autres noirs nègres africains indigènes : on entend et comprend les noirs civilisés et les toubabs sauf les Anglais comme les Américains noirs du Liberia. Mais on ignore géographie, grammaire, conjugaisons, divisions et rédaction ; on n’est pas fichu de gagner l’argent facilement comme agent de l’État dans une république foutue et corrompue comme en Guinée, en Côte-d’Ivoire, etc., etc.
… Et trois… suis insolent, incorrect comme barbe d’un bouc et parle comme un salopard. Je dis pas comme les nègres noirs africains indigènes bien cravatés : merde ! Putain ! Salaud ! J’emploie les mots malinkés comme faforo ! (Faforo ! signifie sexe de mon père ou du père ou de ton père.) Comme gnamokodé ! (Gnamokodé ! signifie bâtard ou bâtardise.) Comme Walahé ! (Walahé ! signifie Au nom d’Allah.) Les Malinkés, c’est ma race à moi. C’est la sorte de nègres noirs africains indigènes qui sont nombreux au nord de la Côte-d’Ivoire, en Guinée et dans d’autres républiques bananières et foutues comme Gambie, Sierra Leone et Sénégal là-bas, etc.

Amadou Kourouma, Allah n’est pas obligé

I. COMMUNICATION / 5 pts

1. a. Identifiez le principal référent des deux 1ères phrases du texte, puis relevez ses substituts lexicaux. 1, 5 pt.
b. Quelle image le locuteur donne-t-il du référent présenté ? 1 pt.
2. a. Dégagez le présupposé et un sous-entendu dans l’énoncé suivant : « J’ai quitté le banc parce que tout le monde a dit que l’école ne vaut plus rien » 1, 5 pt.
b. Quelle intention de communication révèlent ces contenus latents ? 1 pt.

II. MORPHOSYNTAXE / 5 pts

1. a. Relevez les phrases exclamatives dans le dernier paragraphe puis précisez leur valeur. 1, 5 pt.
b. En quoi ces exclamations renseignent-elles sur l’état d’âme du locuteur ? 1 pt.
 2. a. Identifiez la variation que connait le français dans le fragment suivant puis donnez la nature de cette variation : « Mais on ignore géographie, grammaire, conjugaisons, divisions et rédaction ; on n’est pas fichu de gagner l’argent facilement comme agent de l’État dans une république foutue et corrompue comme en Guinée, en Côte-d’Ivoire, etc., etc. » 1, 5 pt.
b. Quelle interprétation faites-vous d’une telle syntaxe ? 1 pt.

III. SÉMANTIQUE / LEXICOLOGIE / 5 pts

1. a. Construisez à partir du texte le champ lexical de l’école et celui de la dévalorisation. 2 pts.
b. Quel effet de sens se dégage-t-il de leur emploi conjoint dans ce passage ? 0, 5 pt.
2. a. Relevez le phrasème employé dans l’extrait suivant puis donnez sa signification : « on ressemble à ce que les nègres noirs africains indigènes appellent une galette aux deux faces braisées. » 1, 5 pt.
b. Quelle intention de communication de l’émetteur dégage cette expression figée ? 1 pt.

IV. STYLISTIQUE / RHÉTORIQUE / 5 pts

1. a. Identifiez et analysez la figure de style contenue dans l’extrait suivant : « suis insolent, incorrect comme barbe d’un bouc et parle comme un salopard. » 1, 5 pt.
b. Quelle image du locuteur révèle-t-elle ? 1 pt.
2. a) À l’aide de deux indices de natures différentes, identifiez la tonalité qui domine dans ce texte. 1, 5 pt.
b. En quoi cette tonalité est-elle en adéquation avec l’intention de communication de l’émetteur ? 1 pt.

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Next Post

Épreuve zéro de langue française au Baccalauréat C, D, E et TI 2022

Épreuve zéro de langue française au Baccalauréat C, D, E et TI 2022 Examen :Baccalauréat Epreuve :Langue française Série :C & D & E & TI Année :2022Type Enoncé épreuve zéro Quand j’arrivai au carrefour des Trois-Morts-Six-Accidents, James Owona était en plein délire. De la sueur collait sa chemise blanche […]